Les tendances de la logistique du ecommerce : l'ultra-personnalisation

Le point de vue de Matthieu Glâtre, directeur du développement de BSL, la filiale spécialisée en logistique du e-commerce de DIMOTRANS Group.
Le besoin de renouvellement constant est stratégique dans le business model des ecommerçants et retailers, afin de garder leurs consommateurs captifs. Quelles évolutions constatez-vous ? L’expérience utilisateur devient aujourd’hui un élément incontournable de l’offre produit. Nous constatons une réelle accélération des tendances vers la customisation / personnalisation, et des demandes en ce sens de nos clients ecommerçants qui doivent sans cesse s’adapter à leur marché. Cette agilité, nos clients doivent pouvoir la retrouver chez leur prestataire logistique. Ainsi, une part de plus en plus importante de notre cellule projet est dédiée à la recherche de propositions et à la conception de services à valeur ajoutée afin de répondre aux attentes des consommateurs / utilisateurs finaux. Comment répondez-vous à ces nouvelles exigences ? En la matière, tout est envisageable : des consommables extérieurs personnalisés, avec emballage « brandé » et visuels intégrés, aux messages personnalisés sur des cartes premiums ou sur les bons de livraison. Le packaging intérieur fait aussi l’objet d’une attention particulière avec, par exemple, des produits enlevés de leur blister ou conditionnement, un pliage et une disposition soignés, ou un calage sécurisant. L’ultra-personnalisation est même poussée jusqu’au produit. Aujourd’hui nous avons par exemple un atelier dédié à la gravure sur les flacons de parfums, tubes de rouges à lèvres ou bijoux pour des marques de cosmétiques ou accessoires. Nous envisageons aussi, pour nos clients du secteur de la mode qui ont une demande de plus en plus prégnante de réaliser par exemple in situ de la broderie ou du transfert afin de gagner en temps de mise à disposition pour le client final. Quelles tendances impactent votre métier ? Chaque consommateur /utilisateur doit se sentir unique. Sa relation avec la marque ne se joue pas uniquement sur le produit, mais sur tous ces éléments qui permettent de marquer les esprits et de créer un lien durable. Le marketing émotionnel devient un véritable enjeu pour les marques. Notre devoir est de les accompagner sur cette voie dans les métiers qui sont les nôtres. Interview réalisée par S. DONATI – Direction de la communication DIMOTRANS Group